News in French

Use module action menu to edit content

Current Articles | Search | Syndication

Réhabilitation des superficies dégradées de mangrove WETLANDS INTERNATIONAL, UICN et ENDA forment aux techniques de reboisement de Rhizophora et plantent des dizaines d’hectares au Sénégal, en Guinée-Bissau et à Banjul

26-Sep-2013

Wetlands International Afrique(WIA), l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et Enda viennent de boucler une série de formations aux techniques de  reboisement de rhizophora dans le delta du Saloum (Centre du Sénégal), à Campada Maria et à Antotinha (Guinée-Bissau) et à Sandeng et à Bondali Tenda (Gambie). Ces formations se sont déroulées entre le 16 Août et le 15 septembre 2013. Elles entrent dans le cadre des activités du programme Alliance Ecosystème et du projet Démo No 5 du Canary Current Large Marine Ecosystem (CCLME).

SAM 5162

 Une équipe de Wetlands International a conduit une formation des partenaires du programme MFS II / EA Sénégal sur les techniques de reboisement de mangrove à Foundiougne. Au finish, prés d’un hectare (ha) de mangrove a été planté dans le site de démonstration de Sokone.

Dans cette partie de la Région de Fatick (Centre du Sénégal), tout le monde s'accorde sur l’impérieuse nécessité du reboisement parce qu'il est urgent de restaurer les écosystèmes et leurs services, de lutter contre l’avancée de la mer, de renouveler les nurseries et frayères. Il s’agit à terme d'augmenter les moyens de subsistance des populations.

Les capacités des bénéficiaires de cette formation ont ainsi été renforcées pour développer leurs connaissances sur les techniques de reboisement avec un accent particulier sur le choix de sites consensuels à reboiser en tenant compte des considérations technique, politique et culturelle etc.

SAM 4607

Une initiation approfondie sur le choix du matériel végétal (vision, stratégie, plan d’aménagement etc.) et les techniques de repiquage ont été aussi apportés aux participants lors de la formation. A l'issue de la formation, les participants ont évoqué la nécessité d’inscrire l’activité dans l’agenda annuel, de poursuivre le travail dans le cadre de l'Alliance Ecosystème, d’engager la tenue régulière d'activités communes et de faire en sorte que les populations s'approprient le projet et prennent part au suivi.

En Guinée- Bissau & en Gambie Au moins 60 ha reboisés dans les deux pays par le CCLME

Ce sont au total prés de 60 hectares de mangrove qui ont été plantés dans les villages de Antotinha et de Campada Maria (Guinée-Bissau) et de Sandeng et de Bondali tenda (Gambie) du 31 aout au 15 septembre 2013. 15 ha au moins ont été reboisés dans chaque site.

SAM 5118

Le Projet Démo No 5 du Canary Current Large Marine Ecosystem (CCLME) a procédé d’abord au renforcement de capacités des acteurs dans le domaine du reboisement de rhizophora, à l’identification et à la validation des sites de reboisement de mangrove avec les partenaires, ensuite à la collecte des propagules et enfin aux opérations de reboisement proprement dites. Là aussi Wetlands International Afrique et l’UICN ont assuré la formation sur le choix du matériel végétal et des superficies à reboiser, la période de reboisement, les interlignes et écartements (méthode de plantation de mangrove) mais les deux organisations de défense de l’environnement ont aussi et surtout mis l’accent sur le suivi des plantations. Dans toutes ces localités, les populations se sont fortement mobilisées pour la réussite des activités. Les riverains se sont engagés résolument à la restauration des écosystèmes pour leur bien-être. ‘’ Nous remercions Wetlands International et IUCN qui exécutent ce projet en Gambie et en Guinée-Bissau. Nous sommes conscients que ce que nous faisons aujourd’hui peut nous apporter dans le futur en terme d’amélioration de nos conditions de vie et sommes décidés à protéger notre environnement ’’ ont martelé Lamin Touray et Isatou Korta, respectivement chef du village de Sandeng et responsable des femmes de Bondali Tenda en Gambie. Les services techniques ont pris part aux activités de reboisement de mangrove dans les deux pays. Mieux, ils assurent le suivi dudit projet.

Le CCLME est un projet financé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). Il prend fin en 2014.

Communications and Media Coordinator

Pape Diomaye THIARE

Communications and Media Coordinator

Wetlands International Africa

Email: pthiare@wetlands-africa.org

Phone: +221 33 869 16 81