Pêcheurs au large de dionwar Pêcheurs au large de dionwar

Offres d’emploi

Home » A propos » Offres d’emploi

SIERRA LEONE & LIBERIA (NEW!)

MANAGEMENT OF MANGROVE FOREST FROM SENEGAL TO BENIN

Study Title:         DIAGNOSIS STUDY OF THE GRAND MANO PRIORITY CONSERVATION LANDSCAPE

Deadline to Apply:  April 15, 2020

Background

Wetlands International is a global network dedicated to safeguarding and restoring wetlands for people and nature. We are driven by the knowledge that safeguarding and restoring wetlands is urgent and vital for water security, biodiversity, climate regulation, sustainable development, and human health.

Operating in more than 20 countries, the organization has its head office in the Netherlands and regional offices in West Africa and East Africa. The Wetlands International Africa – Western Coast and the Gulf of Guinea is based in Dakar, Senegal and operates in the coastal countries of West Africa and the Gulf of Guinea.

In West Africa, Wetlands International Africa works, with partners and allies to implement conservation and restoration of coastal ecosystems using a unique combination of conservation and restoration methods with the advancement of alternative livelihoods and capacity development.

Wetlands International Africa (WIA) is running a EU funded project, titled “management of mangrove forests from Senegal to Benin”, aims to achieve integrated protection of the diversity and fragile ecosystems of Mangrove in West Africa and their enhanced resilience to climate change. The program overall program comprising this project is led by IUCN and the consortium also includes 5 Delta. The Intervention site of the project is the “Grand Mano”.

The ToR of the study is attached to this call for proposals.

Requirements

The proposal must be done in two different parts: technical proposal and financial proposal, sent, in two different files mentioning the title of the study.

How to apply

Interested consultants, group of consultants or consultancy firms are kindly requested to send their proposal by April 15, 2020, to following address: [email protected]

Only shortlisted candidates will be contacted.

No phone calls, please.


GUINEE BISSAU (Clos!)

ETUDE : ESTIMATION DES VALEURS SOCIOECONOMIQUES DES ZONES D’INTERET ECOLOGIQUE OU BIOLOGIQUE DE L’ARCHIPEL DES BIJAGOS

DÉLAI DE DÉPÔT DES CANDIDATURES :  25 Mars 2020

  1. Contexte et justification de l’étude

L’espace côtier ouest-africain abrite plusieurs écosystèmes originaux (mangroves, herbiers marins, estuaires, etc.) et de nombreuses espèces de flore et de faune sauvages. Ces ressources soutiennent et procurent de nombreux services écologiques, généralement considérés comme biens communs car vitaux pour l’humanité. Cependant, l’espace côtier ouest-africain fait face à d’importantes mutations qui se manifestent notamment à travers le développement des infrastructures touristiques, urbaines, hydroagricoles, minières, pétrolières et de transport. Ce processus s’accompagne de la dégradation des écosystèmes de l’espace côtier ouest-africain, particulièrement des sites de pontes des tortues marines, de la mangrove et de régression des surfaces d’herbiers marins, ainsi que de perte de biodiversité.

Face à cette situation, Wetlands International Afrique (WIA) et PRCM mettent en œuvre le Projet de réduction de l’impact des infrastructures sur les écosystèmes côtiers en Afrique de l’Ouest (PRISE 1 & 2) financé par la fondation MAVA. Ce projet PRISE vise à réduire les impacts des infrastructures sur les écosystèmes côtiers de la Mauritanie, du Cap-Vert, de la Guinée-Bissau, de la Guinée et du Sénégal. Les principaux produits attendus du projet PRISE 1 incluent :

  • L’élaboration d’outils de planification et de gestion des zones côtières et leur intégration dans les plans de développement nationaux ;
  • Le renforcement de capacités des acteurs étatiques et non étatiques dans la maîtrise et la mise en œuvre de ces outils.

En vue de  la réalisation des produits attendus susmentionnées, il est prévu de recruter un consultant devant mener une étude sur la valeur écologique et socio-économique des services écosystémiques des sites prioritaires, dans cette instante celles de l’Archipel de Bijagos.

  1. Objectifs de l’étude

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Identifier la présence de zones d’importance écologique et biologique (ZIEB) ;
  • Réaliser une cartographie détaillée des services écosystémiques ;
  • Effectuer des analyses comparatives des fonctions et des valeurs des services écosystémiques pour les écosystèmes clés (mangroves) de l’Archipel de Bijagos ;
  • Faire une évaluation des dynamiques institutionnelles sur la gestion des ZIEBs, ainsi que produire des recommandations sur les bonnes pratiques de l’implantation des infrastructures liées aux activités économiques.
  1. Résultats attendus

Les principaux résultats attendus dans le cadre de cette étude sont :

  • Une synthèse documentant les caractéristiques des ZIEBs de l’archipel, les connaissances pertinentes et actuelles portant sur leurs fonctions et leurs valeurs écosystémiques et montrant leurs avantages dans la conservation et de leur utilisation durable ;
  • Des cartes identifiant les principaux usagers et bénéficiaires des services écosystémiques et montrant leurs principales valeurs ;
  • Les tableaux d’estimation des fonctions/valeurs socio-économiques des services écosystémiques (mangrove) ;
  • Un tableau sur le situation institutionnelle (analyse de pouvoir) pour la gestion des ZIEBs de l’Archipel de Bijagos ;
  • Une liste des recommandations pratiques visant à protéger les écosystèmes sensibles des effets négatifs issus des activités socio-économiques précédemment identifiées.
  1. Taches, livrables et calendrier de la consultation
Taches Livrables Calendrier
Soumission du plan de travail Un plan complet de travail Le consultant soumettra son plan de travail et note de compréhension au coordonnateur du projet PRISE dans les 5 jours qui suivent la signature du contrat.
Soumission du rapport provisoire Un rapport provisoire Doit être soumis à WIA pour révision dans les 20 jours qui suivent l’acceptation du plan de travail
Restitution et  validation des résultats Presentation du rapport Document présenté devant l’ENC du projet PRISE en Guinée Bissau
Soumission du rapport final Un rapport fina

 

Document finalisé et approuvé à soumettre dans les 5 jours qui suivent la réception des commentaires de l’ENC du projet PRISE sur le rapport provisoire
  1. Profil du consultant

Le soumissionnaire doit :

  • Être basé en Guinée Bissau (consultant local de préférence), ou montrer une connaissance forte de l’espace côtier, ainsi que des liaisons vérifiables avec les experts nationaux Bissau Guinéens ;
  • Être titulaire d’un diplôme universitaire (au moins Bac+5) en Sciences de l’environnement, océanographie, biologie marine, et ou les domaines similaires ;
  • Des compétences en économie de l’environnement, gestion des ressources naturelles, analyse spatiale (SIG) sont des traits souhaités chez les candidats potentiels ;
  • Bonnes aptitudes dans la rédaction de rapports, dans l’analyse et dans la présentation ;
  • Etre disposé(e) à travailler sous pression ;
  • Être techniquement compétent en lecture et en écriture en français.
  1. Durée de la mission

25 jours de travail, entre le 30 mars et le 30 avril 2020.

  1. Soumission dossiers de candidature

Les candidats sont invités à adresser leurs lettres de motivation et CV avec le sujet « Valeur socio-économiques » au bureau de Wetlands International Afrique à : [email protected], au plus tard le 25 mars 2020.

Télécharger les termes de réference


SENEGAL & GAMBIE (Clos!)

GESTION DES FORETS DE MANGROVE DU SENEGAL AU BENIN

ÉTUDE :  «Diagnostique du paysage prioritaire de conservation grand Saloum»

DÉLAI DE DÉPÔT DES CANDIDATURES :  27 Mars 2020

Contexte

Wetlands International est un réseau mondial dédié à la sauvegarde et à la restauration des zones humides . Nous sommes convaincus que la sauvegarde et la restauration des zones humides sont urgentes et vitales pour la sécurité de l’eau, la biodiversité, la régulation du climat, le développement durable et la santé humaine.

Présente dans plus de 20 pays, l’organisation a son siège social aux Pays-Bas et des bureaux régionaux en Afrique de l’Ouest et en Afrique de l’Est.  Wetlands International Afrique – Côte occidentale et Golfe de Guinée est basée à Dakar, Sénégal et opère dans les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest et du golfe de Guinée.

En Afrique de l’Ouest, Wetlands International Afrique (WIA) travaille, avec des partenaires et des alliés pour mettre en œuvre la conservation et la restauration des écosystèmes côtiers en combinant les activités de conservation/restauration et l’amélioration des moyens de subsistance alternatifs ainsi que le renforcement des capacités.

Wetlands International Afrique met en œuvre un projet financé par l’Union Européenne, intitulé « Gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin », qui vise à assurer une gestion intégrée de la biodiversité et des écosystèmes fragiles de Mangrove en Afrique de l’Ouest ainsi que leur résilience accrue au changement climatique. Le site d’intervention du projet est le “Grand Saloum” qui couvre la réserve de biosphère transfrontalière Saloum/Niumi entre le Sénégal et la Gambie.

Les termes de référence de l’étude sont joints à cet appel à propositions.

Exigences

 La proposition doit comporter une partie technique et une partie financière. Elle doivent être mises en deux fichiers séparées mentionnant le titre de l’étude.

 Comment postuler ?

Les consultants, groupes de consultants, bureau d’études intéressés sont invités à envoyer leurs propositions, au plus tard le 27 mars 2020 à l’adresse : [email protected]

Seuls les candidats short listés seront contactés.


SENEGAL & GAMBIA (Closed!)

MANAGEMENT OF MANGROVE FOREST FROM SENEGAL TO BENIN

STUDY: DIAGNOSIS STUDY OF THE GRAND SALOUM PRIORITY CONSERVATION LANDSCAPE

Deadline to Apply:  March 27, 2020

Background

Wetlands International is a global network dedicated to safeguarding and restoring wetlands for people and nature. We are driven by the knowledge that safeguarding and restoring wetlands is urgent and vital for water security, biodiversity, climate regulation, sustainable development, and human health.

Operating in more than 20 countries, the organization has its head office in the Netherlands, and regional offices in West Africa and East Africa. The Wetlands International Africa – Western Coast and the Gulf of Guinea is based in Dakar, Senegal and operates in the coastal countries of West Africa and the Gulf of Guinea.

In West Africa, Wetlands International Africa works, with partners and allies to implement conservation and restoration of coastal ecosystems using a unique combination of conservation and restoration methods with the advancement of alternative livelihoods and capacity development.

Wetlands International Africa (WIA) is running an EU funded project, titled “management of mangrove forests from Senegal to Benin”, aims to achieve integrated protection of the diversity and fragile ecosystems of Mangrove in West Africa and their enhanced resilience to climate change. The programme overall program comprising this project is led by IUCN and the consortium also includes 5 Delta. The Intervention site of the project is the “Grand Saloum” covering transboundary biosphere Reserve Saloum/Niumi between Senegal and Gambia.

Requirements

The proposal must be done in two different parts: technical proposal and financial proposal, sent, in two different files mentioning the title of the study.

The ToR of the study is attached to this call for proposals.

How to apply

Interested consultants, group of consultants or consultancy firms are kindly requested to send their proposal by March 27th, 2020, to following address: [email protected]

Only shortlisted candidates will be contacted.

No phone calls, please.


SIERRA LEONE:  Manager for “MANGROVE FOREST FROM SENEGAL TO BENIN” project (Closed!)

Position Title:  Project Manager

Duty Station:    Freetown, Sierra Leone

Reporting to:   Program Director

Staff Reporting: 2

Type of Employment: Full time

Deadline to Apply:  March 05, 2020

Starting date: 1 st April 2020

Coordinates with: technical team, partners, regional office, communications staff, project managers, freelancers, and contractors.

Background

Wetlands International is a global network dedicated to safeguarding and restoring wetlands for people and nature. We are driven by the knowledge that safeguarding and restoring wetlands is urgent and vital for water security, biodiversity, climate regulation, sustainable development, and human health.

Operating in more than 20 countries, the organization has its head office in the Netherlands, and regional offices in West Africa and East Africa. The Wetlands International Africa – Western Coast and the Gulf of Guinea is based in Dakar, Senegal and operates in the coastal countries of West Africa and the Gulf of Guinea.

In West Africa, Wetlands International Africa works, with partners and allies to implement conservation and restoration of coastal ecosystems using a unique combination of conservation and restoration methods with the advancement of alternative livelihoods and capacity development.

Wetlands International Africa (WIA) is launching in Sierra Leone and Liberia a new project funded by EU. The project, titled “management of mangrove forests from Senegal to Benin”, aims to achieve integrated protection of the diversity and fragile ecosystems of Mangrove in West Africa and their enhanced resilience to climate change. The program overall program comprising this project is led by IUCN and the consortium also includes 5 Delta. The Intervention site of the project is the Grand Mano” (Yawri Bay, Sherbro & Turtle Islands in Sierra Leone and Lake Piso in Liberia).

The Grand Mano area is a representative area of ​​the Upper Guinea forest and is a Biodiversity “hot spot” according to the WWF classification. It is a transboundary site whose health depends to a large extent on the transboundary Gola ecosystem. It extends from the outskirts of the city of Freetown (Sierra Leone) to that of Monrovia (Liberia). It includes, in Sierra Leone, the Yawri Bay Marine Protected Area and the Sherbro Estuary, the Sewa Waanje Reserve, the Strict Transboundary Mangroves Reserve in Sulima, and in Liberia the Lake Piso Ramsar Site. It is a mostly wild area, with little infrastructure and low population density.

Sherbro and Turtle Islands are the southern boundary of the Southern Rivers region and their characteristic mangrove landscapes. With Yawri Bay, they represent a heritage complex of extreme importance both from a natural and a cultural point of view. With a small population, this ensemble is considered to be the last area of ​​the region favorable to the establishment of a large conservation area. It is important to note that the National Assembly of Sierra Leone has taken a resolution for its classification, a resolution that could not be implemented because of the Ebola outbreak that started shortly thereafter.

Purpose or the Position

As a member of the Wetlands International Africa technical team, the Project Manager will be responsible for the implementation and the reporting of the “management of mangrove forests from Senegal to Benin”. This will involve coordinating the different elements to maximize effectiveness and impact at the landscape level.  The project manager will oversee the work of the project team and facilitate the development of partnerships and collaboratives.

Duties and Responsibilities

Working to annual work plan agreed with the program director, the Project manager will:

  • Represent Wetlands International Africa at the landscape level;
  • Be responsible of the day to day management and reporting of the project;
  • Develop and manage partnerships and  stakeholder network;
  • Be responsible for administration and monitoring of logistic arrangements leading to the proper use of the project basic infrastructure and equipment;
  • Decide under certain boundaries (to be defined) on budget changes;
  • Be a co-signatory and manage the decentralized project account;
  • Make quarterly and monthly plans for project activities and budget requirements;
  • Be responsible for monthly and quarterly financial reporting to WIA Finance team;
  • Prepare fund requests;
  • Organize and facilitate evaluations and audits;
  • Be responsible for implementation of the security plan

Requirements 

The Project Manager should have strong skills, knowledge and experience in implementing Mangrove conservation projects in Sierra Leone and / or Liberia.

Minimum requirements: 

  • Master’s Degree in natural resources management, conservation science or a related field.
  • Extensive field experience implementing conservation and/or development projects preferably in the Grand Mano landscape
  • Experience in ecological research and documentation of field surveys is essential.
  • Skills to negotiate, liaise, handle conflict resolution and achieve practical results at a grassroots level among communities in remote rural regions of the Grand Mano Landscape
  • Must have excellent oral and written English skills. Basic comprehension of French will be an advantage
  • Demonstrated knowledge of administrative, financing and accounting procedures;

How to apply

To apply qualified individuals should send a CV and cover letter, to the following email address: [email protected],

Only shortlisted candidates will be contacted. No phone calls, please.

Download ToR

 

—————————————————————————————————————————————–

Sénégal : Nous cherchons une ou un comptable sénior (Clos!)

Référence : COMP0819

Titre : Comptable Senior

Objet du Poste

En tant que membre de l’équipe des opérations de Wetlands International Afrique-Côte Occidentale et Golfe de Guinée, le/la comptable senior va contribuer à la gestion financière et administrative des projets et programmes mis en œuvre.

Résumé du poste

En veillant à l’application correcte du manuel des procédures, des accords avec les bailleurs et conformément aux documents de projets, le comptable senior va travailler en étroite collaboration avec les managers et les chargés de projets pour assurer la gestion financière des projets et assister le DAF dans les taches de consolidation et de clôtures des comptes.

Responsabilités

Le comptable Senior exécute un plan de travail convenu avec le DAF, et aura la charge de :

  • Effectuer les paiements selon les procédures et dans les délais des activités de projets
  • Effectuer la saisie, le contrôle analytique dans le logiciel de gestion TOM2PRO et à leur classement
  • Réaliser l’analyse de la comptabilité générale à travers les grands livres et les balances
  • Veiller à l’équilibre des comptes comptables et leur mode de fonctionnement
  • Veiller à l’imputation correcte des lignes budgétaires et des sources de financement sans aucune erreur
  • Effectuer les rapprochements bancaires des comptes de projets
  • Préparer les subventions accordées aux tiers et faire leur suivi budgétaire
  • Coordonner en relation avec les chargés de projets/programmes le suivi des décaissements et des immobilisations au niveau des sous bénéficiaires/contrats.
  • Collecter et contrôler les pièces justificatives relatives aux activités des sous contrats
  • Produire des situations régulières de l’exécution des fonds reçus par les bénéficiaires de subventions
  • Traiter les factures, les TER et les demandes d’avance internes et externes (missions, subventions et ateliers) pour les projets et programmes
  • Participer à la préparation et au processus de l’audit annuel
  • Préparer les rapports financiers pour une soumission au DAF
  • Coordonner le suivi et l’assistance dans les autres bureaux de terrains ou de projets
  • Gérer la facturation des time sheet
  • Effectuer les autres tâches raisonnablement liées à son travail et assignées par le DAF

Dispositions contractuelles 

Un contrat local de droit sénégalais de 2 ans renouvelable après évaluation.

Qualifications requises

Formation

Minimum un BAC +2 ou une licence en comptabilité gestion ou une expérience proportionnelle dans le secteur des ONG internationales.

Expérience et compétences de base :

  • 5 ans d’expérience dans un poste similaire dans le secteur des ONG internationales ou les projets de développement
  • Compétences organisationnelles et aptitude à gérer de nombreuses demandes dans les délais impartis
  • Bonne connaissance des procédures de financement des partenaires au développement intervenant en Afrique de l’ouest
  • Excellente maîtrise des logiciels de comptabilité et de gestion TOM2PRO – FINPRONET-QUICKBOOKS ou tout autre logiciel de projet
  • Aptitude à travailler en équipe et à respecter les délais
  • La connaissance de anglais est un atout majeur
  • Disposition à voyager

Préférences 

  • Être capable de travailler dans un environnement multiculturel
  • Bonne communication orale et écrite
  • Rigoureux, organisé et polyvalent
  • Réactif, créatif et autonome

Candidature

Envoyer le dossier suivant à L’adresse email est : [email protected]

  • Une lettre de motivation (1 page maximum) mentionnant entre autres votre prétention salariale et votre disponibilité
  • Un CV (2 pages maximum) avec deux références

Date limite de réception : Jeudi 13 septembre 2019 à 17 heures, heure de Dakar

Télécharger les termes de références


Guinée Bissau : Nous cherchons une ou un consultant (e)(Clos!)

Pour réaliser un inventaire des infrastructures susceptibles d’impacter les mangroves, les pontes des tortues et les herbiers marins et de faire une cartographie des risques liés à ces infrastructures en Guinée Bissau.

L’objectif général de cette étude est de réaliser un inventaire des infrastructures susceptibles d’impacter les mangroves, les pontes des tortues et les herbiers marins et de faire une cartographie des risques liés à ces infrastructures en Guinée Bissau. Les objectifs spécifiques sont de :

  • Faire l’inventaire des infrastructures existantes ou prévues susceptibles d’impacter les écosystèmes côtiers sensibles : les mangroves, les pontes des tortues et les herbiers marins dans les site prioritaires l’archipel de Bijagos, en précisant pour chaque infrastructure son bailleur;
  • Classer les infrastructures par type (routes, établissements humains, hôtels, digues, ponts, ports et autres) et selon le risque à chaque type d’infrastructures sur les écosystèmes de mangrove, pontes des tortues et d’herbiers ;
  • Produire une première analyse succincte de l’impact potentiel positif comme négatif / prévisible de ces infrastructures sur le fonctionnement naturel des écosystèmes ;
  • Faire la cartographie des risques d’impacts potentiels tant positifs que négatifs des infrastructures sur l’archipel ;
  • Faire la cartographie des infrastructures selon leurs aires de distribution spatiale dans l’archipel et selon les écosystèmes cibles (mangroves, pontes des tortues et herbiers) ;
  • Faire l’analyse du pouvoir des parties prenantes des infrastructures à haut risque d’impact sur l’archipel ;
  • Proposer des mesures correctives et ou d’anticipation à envisager pour une résilience des infrastructures côtières durables ;
  • Formuler des recommandations sur la manière d’engager les parties prenantes et de gérer durablement les risques identifiés afin de concilier de manière optimale les besoins de développement avec les priorités de conservation.
  1. Résultats attendus
  • Liste complète de toutes les infrastructures de l’archipel de Bijagos, accompagnée de cartes aux échelles requises indiquant leur emplacement et de supports appropriés pertinents (photos, tableaux, etc.).
  • Toutes les infrastructures clés posant des risques potentiels sur le site prioritaire géo référencées et présenter dans un tableau contenant les coordonnées précise.
  • Les infrastructures par type (routes, établissements humains, hôtels, digues, ponts, ports et autres) et selon le risque à chaque type d’infrastructures sur les écosystèmes de mangrove, pontes des tortues et d’herbiers, sont classées ;
  • Les impacts de ces infrastructures sur les écosystèmes sensibles sont connus et des mesures correctives / préventives suggérées ;
  • Les risques liés aux infrastructures à venir / planifiées connues dans l’archipel;
  • Les mesures écologiques recommandées pour éviter les risques, ainsi qu’une analyse du pouvoir des parties prenantes existantes ainsi que les bailleurs de fonds et développeurs des infrastructures prévu dans un proche avenir ;
  • La cartographie des infrastructures selon leurs aires de distribution spatiale dans l’archipel de Bijagos et selon les écosystèmes cibles (mangroves, pontes des tortues et herbiers), est faite ;
  • Recommandations pratiques fournies pour établir des compromis acceptables entre développement et conservation tout en engageant les parties prenantes.

Qualifications/ Profil des candidats potentiels

Les candidats potentiels pour cette consultation doivent avoir le profil suivant:

  1. Avoir au minimum un niveau de maîtrise en évaluations environnementales, gestion de la zone côtière ou dans des domaines connexes.
  2. Etre expert en gestion des zones côtières, sciences environnementales ou dans tout autre domaine affilié ;
  3. Une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine de l’évaluation de l’impact environnemental, gestion de l’environnement aquatique et/ou Aménagement du territoire ;
  4. Une expérience professionnelle dans l’analyse des parties prenantes,
  5. Une expertise en systèmes d’information géographique (SIG) ;
  6. Bonnes aptitudes dans la rédaction de rapports, dans l’analyse et dans la présentation ;
  7. Etre disposé(e) à travailler sous pression ;
  8. Avoir une bonne compréhension de la langue française (écrire et lire) ;
  9. Une bon niveau d’anglais sera un avantage supplémentaire.

Durée de la consultation

20 jours de travail

Lieu de travail

Lieu d’habitation du consultant avec des déplacements sur le site prioritaire du projet PRISE.

Qualifications/Profil des candidats potentiels

Les candidats potentiels pour cette consultation doivent avoir le profil suivant:

  1. Etre expert en gestion des zones côtières, sciences environnementales ou dans tout autre domaine affilié ;
  2. Une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine de l’évaluation de l’impact environnemental, gestion de l’environnement aquatique et/ou Aménagement du territoire ;
  3. Une expérience professionnelle dans l’analyse des parties prenantes.
  4. Bonnes aptitudes dans la rédaction de rapports, dans l’analyse et dans la présentation ;
  5. Etre disposé(e) à travailler sous pression ;
  6. Être bilingue (Français et Anglais) sera un avantage supplémentaire.
  7. Soumission dossiers de candidature

Les candidats sont invités à adresser leurs lettres de motivation et leur CV, plus offre financier et technique au bureau de Wetlands International Africa (Adresse Email: [email protected]) au plus tard le 9 Août 2019.

Télécharger les termes de références

 

——————————–