Cacheu, Guinée-Bissau / JMZH – Wetlands International plaide pour des ZH bien conservées

Home » Actualités » Dynamiques Cotière et Deltaique » Conservation des Zones Humides côtières » Cacheu, Guinée-Bissau / JMZH – Wetlands International plaide pour des ZH bien conservées
Actualités

Wetlands International Afrique a jeté son dévolu cette année sur le Parc naturel des mangroves de Cacheu (PNTC) dans le nord de la Guinée-Bissau pour célébrer la Journée Mondiale des Zones Humides (JMZH), une des dates phares dans l’agenda de l’organisation. Une occasion pour le bureau de la Guinée-Bissau de plaider en faveur d’une bonne gestion et d’une conservation durable des zones humides dans un pays où les zones humides occupent une bonne partie du territoire national avec l’érection récente du parc de Cacheu en 4e site Ramsar du pays.

image11

Principale organisation mondiale pour la conservation et la restauration des zones humides, Wetlands International ne pouvait rester inactive le 02 Février 2016, date de célébration de la Journée Mondiale des Zones Humides (JMZH). Wetlands International Afrique à travers son bureau de la Guinée-Bissau a tenu à marquer cet évènement phare inscrit dans son agenda annuel par l’organisation d’une rencontre au Parc Naturel des Mangroves de Cacheu (PNTC) dans nord de la Guinée-Bissau en collaboration avec l’Institut pour la Conservation de la Biodiversité des Aires Protégées (IBAP) et le Secrétariat d’Etat à l’Environnement de la Guinée-Bissau. (Voire Vidéo)

M. Joaozinho Sa, le Coordonnateur national de Wetlands International en Guinée-Bissau, a expliqué à l’assistance le travail que mène son organisation depuis des années pour la conservation et la restauration des zones humides dans le cadre des projets tels que l’Initiative Mangrove en Afrique de l’Ouest (IMAO) et le Grand Ecosystème Marin Courant des Canaries (CCLME). ‘’ L’importance des zones humides dans la vie des communautés locales n’est plus à démontrer tant du point de vue écologique, socio-économique et culturel’’, a-t-il affirmé. ‘’Cette journée mondiale doit être aussi l’occasion de nous poser des questions sur l’avenir de nos zones humides. Elle nous permet aussi de réfléchir avec les institutions pour mener une campagne de sensibilisation à travers la presse afin de toucher les populations qui vivent dans le parc pour qu’elles respectent les règles érigées pour la préservation du site car il y va de leur survie d’autant que les défis environnementaux ne manquent pas ici’’, a martelé le coordonnateur  national de Wetlands international au pays d’Amilcar Cabral.

Aussi, une communication sur le Projet de Conservation de la Biodiversité dans le Parc Naturel des Mangroves de Cacheu (PNTC) a été faite. Ses objectifs, résultats attendus et les perspectives qui s’offrent à la zone ont été présentés par l’équipe du projet exécuté par Wetlands International Guinée-Bissau sur financement de la Fondation Turing.

image15

Le choix du PNTC pour célébrer la Journée Mondiale des Zones Humides cette année est loin d’être fortuit. Le parc est devenu le 4e site Ramsar de la Guinée-Bissau depuis le 22 Mai 2015. ‘’ L’érection du PNTC en site Ramsar a été un processus participatif avec l’implication des populations dans le zonage’’, a déclaré Fernando Biaq, le Directeur du Parc Naturel des Mangroves de Cacheu. Et M. Biaq d’ajouter ‘’ Ce parc constitue le meilleur écosystème de mangroves en Afrique de l’Ouest (8% du territoire national sont occupés par les mangroves). Il regorge de beaucoup de ressources naturelles et est riche en biodiversité. Chaque année, nous recevons de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau’’ avant de poursuivre toutefois que les problèmes ne manquent pas ‘’Nous faisons face à de mauvaises pratiques  au nord vers la frontière avec le Sénégal en raison de l’insécurité liée au conflit Casamançais. Cette situation fait que les ressources sont exploitées d’une façon qui ne correspond pas à la politique de conservation. Nous sommes aussi dans une zone frontalière avec une forte circulation des personnes et des biens et un commerce intensif qui conduit à une exploitation irrationnelle des ressources naturelles par les communautés locales’’.

M. Lourenço Vaz, Chef de cabinet du Secrétaire d’Etat à l’Environnement de Guinée-Bissau, a invité tous les acteurs à s’investir dans la préservation des ressources à travers l’éducation environnementale, la sensibilisation et la mobilisation de tous pour un avenir meilleur en rapport avec le thème de la JMZH de cette année qui a porté sur ‘’Les zones humides pour notre avenir : mode de vie durable’’.

Une visite de site sur l’Ile de Bulol a mis fin à la célébration de l’édition 2016 de la Journée Mondiale des Zones Humides célébrée à l’initiative de Wetlands International dans un pays où 85% sont constitués de zones humides.