Renforcer les capacités techniques pour une meilleure gestion des zones humides en Afrique de l’ouest

Home » Actualités » Des Réserves d’Eau Remplies à Nouveau des Montagnes Vers la Mer » Agriculture dans les Zones Humides et Pêche » Renforcer les capacités techniques pour une meilleure gestion des zones humides en Afrique de l’ouest
Actualités

A travers le programme d’Appui à la Surveillance de l’Environnement et la Sécurité (GMES & Africa), l’Union Africaine en partenariat avec l’Union Européenne avait lancé un appel à proposition de projet en mai 2017. Le Centre de Suivi Ecologique (CSE) du Sénégal en tant que chef de file a présenté et a obtenu le financement, pour une durée de 3 ans du projet « Gestion durable des Zones humides pour le renforcement de la Sécurité alimentaire et de la Résilience des écosystèmes en Afrique de l’Ouest (GDZHAO) » dans un consortium composé de huit (8) partenaires. Les partenaires membres de ce consortium sont :

  • l’Institut Géographique du Burkina Faso (IGB),
  • le Centre Universitaire de Recherche et d’Application en Télédétection (CURAT, Côte d’Ivoire),
  • le Department of Parks and Wildlife Management (DPMW, Gambie),
  • le Center for Remote Sensing and Geographic Information Services (CERGIS, Ghana),
  • le Centre d’Observation, de Surveillance et d’Information Environnementale (COSIE, Guinée),
  • la Direction Nationale des Eaux et Forêts (DNEF, Mali),
  • la Direction de la Faune, de la Chasse et des Aires Protégées (DFCAP, Niger)
  • et la Direction des Parcs Nationaux (DPN, Sénégal).

Au niveau de chacun des pays d’intervention du projet deux zones humides ont été choisies afin de développer des produits et services, dérivés de données d’observation de la terre, au profit des utilisateurs desdites zones humides. En outre, il est également prévu de renforcer les capacités techniques des gestionnaires de ces sites afin qu’ils puissent contribuer efficacement à la mise en œuvre des politiques de gestion durable des zones humides en Afrique de l’Ouest.

A cet effet le Centre de Suivi Écologique, a demandé à Wetlands International Afrique un soutien technique et scientifique. Cet appui couvre les points suivants :

1) la consolidation et le traitement de l’information disponible sur la gestion des zones humides avec un accent particulier sur les plans de gestion des zones humides en s’inspirant du modèle Ramsar ;

2) l’information sur les différents outils d’évaluation de l’efficacité de gestion des zones humides qui seront appropriés par les gestionnaires de sites dont le R-METT ;

3) le développement du matériel de formation basé sur les différentes thématiques et les résultats attendus.

L’atelier de formation des parties prenantes sur les outils de gestion des zones humides, organisé du 17 au 21 Décembre 2018 à Saint Louis (Sénégal) entre dans le cadre de l’appui que Wetlands International Afrique apporte au Centre de Suivi Écologique.

L’objectif général de cet atelier est de former les gestionnaires des zones humides sur les outils d’amélioration de l’efficacité de la gestion des zones humides.

De manière spécifique, il s’agit de :

  • Renforcer les capacités des participants sur l’utilisation des outils d’évaluation de l’efficacité de gestion des zones humides, notamment : la formulation de plan de gestion, les outils d’évaluation R-METT, les outils d’évaluation rapide des biens et services écosystémiques ; la démarche de formulation de plan de gestion de zones humides est maîtrisée par les participants ;
  • Améliorer les connaissances des participants sur la Convention sur les zones humides d’Importance Internationale ou Convention de Ramsar, en particulier sur l’utilisation du service d’Information sur les sites Ramsar (RSIS), et les modalités de renseignement des Fiches descriptives Ramsar (FDR) ;
  • Susciter une dynamique de networking entre les gestionnaires des zones humides du projet pour le partage d’expériences et la promotion de bonnes pratiques favorables à la résilience des écosystèmes humides.

La démarche de renforcement des capacités combine plusieurs éléments, entre des sessions en plénière, des travaux de groupes et une visite de terrain :

  • Exposés des formateurs sur les thématiques et outils retenus ;
  • Jeux de rôles et exercices pratiques sous forme de travaux de groupe ;
  • Échanges entre participants et formateurs autour de questions/réponses.

Les thèmes suivants sont couverts au cours de l’atelier :

  • La Convention de Ramsar,
  • Les lignes directrices des plans de gestion
  • Les Fonctions et services des zones humides
  • Les Outils d’évaluation de la gestion. Le R-METT (autres outils de suivi pour une gestion efficace)
  • Les Outils d’évaluation rapide des biens et services écosystémiques des zones humides : Information sur les sites Ramsar (RSIS), et les modalités de renseignement des Fiches descriptives Ramsar (FDR).