Sénégal / Gestion de la RBDS : Wetlands International et le CD de Foundiougne signent une Convention de partenariat

Home » Actualités » Dynamiques Cotière et Deltaique » Aquaculture, pêche agriculture côtière » Sénégal / Gestion de la RBDS : Wetlands International et le CD de Foundiougne signent une Convention de partenariat
Actualités

Dans le cadre de la Plateforme Mangrove mise en place en mars dernier par le Conseil Départemental de la dite localité avec l’appui technique et financier de Wetlands International, ces deux institutions viennent de signer le vendredi 04 Décembre 2015 une Convention dite de Partenariat pour une meilleure gestion de la Réserve de Biosphère du Delta du Saloum (RBDS).

La convention que le Conseil départemental de Foundiougne (Centre-Ouest du Sénégal) vient de parapher avec Wetlands International s’inscrit dans le cadre de cette approche territoriale de gestion participative et inclusive de la mangrove. Elle constitue un nouveau pas vers la concertation des acteurs et une démultiplication des initiatives d’aménagement et de gestion participative de la mangrove.

‘’La Plateforme sera un cadre d’orientation des interventions et d’harmonisation dans le domaine de l’environnement pour un développement durable. Cette plateforme servira de catalyseur. Elle permettra au président du conseil d’avoir une feuille de route et d’attirer des financements. Il ne s’agit pas seulement de reboiser les superficies de mangrove, mais de les réhabiliter et aussi de réfléchir à tout ce qui touche à la ressource notamment la pêche, l’ostréiculture, l’apiculture de mangrove entre autres biens et services offerts par ces écosystèmes. Cette plateforme sera donc une porte d’entrée pour tous les intervenants voulant aider le département de Foundiougne. Les priorités sont dégagées. Les potentialités de la localité sont énormes’’, a déclaré M. Papa Mawade Wade, Coordonnateur de programmes à Wetlands International Afrique qui a signé le document scellant ce partenariat avec la collectivité locale au nom de M. Ibrahima Thiam, Directeur Régional Afrique de Wetlands International.

Pour sa part, le Président du Conseil départemental de Foundiougne a dit toute sa satisfaction avec la signature de cette convention. ‘’Notre département est dépourvu de moyens. Certes c’est une nouvelle entité, mais nous nous battons nuit et jour pour impulser le développement à la base. Vous nous offrez deux cadeaux, l’un est lié à la convention que nous avons signée et qui est porteuse d’espoir en termes de retombées, l’autre est relatif à la plateforme mangrove que l’on peut utiliser pour la recherche de partenaires, nous voyagerons avec’’, a laissé entendre M. Moustapha Mbaye. M. Mbaye a loué le rôle de Wetlands International à travers ses nombreuses réalisations dans la zone du Delta du Saloum. ‘’Ce que vous pouvez nous apporter est énorme. J’ai parlé de pétrole offshore à Sangomar, lorsqu’ils sont venus ici, il y avait beaucoup de bruit mais des portes s’ouvrent actuellement. Nous avions peur qu’on nous force la main, que nos intérêts ne soient pas préservés. Avec votre expertise avérée, nous vous tendons la main et faisons de vous des partenaires dans ce combat pour la protection de notre environnement pour que tout le monde y trouve son compte’’, a-t-il soutenu.

Avec cette convention, le Département a établi avec l’appui de Wetlands International un plan d’action à court, moyen et long terme, un ‘’Fonds de Développement Départemental’’, géré par le Conseil Départemental, permettant notamment de collecter des fonds pour la mise en œuvre du plan a été mis en place. Il est alimenté en premier lieu par les collectivités locales qui composent la plateforme et les partenaires. Wetlands International a déjà dégagé une enveloppe de 10 millions de francs CFA dont 3,5 pour la cartographie des acteurs dans les 9 communes riveraines de la mangrove, 2 millions destinés à l’Association des Journalistes Amis de la Mangrove (AJAM) créée en avril dernier pour l’appuyer dans sa mission d’information et de sensibilisation des acteurs et 1 million pour le fonctionnement de la plateforme mangrove.

En outre, le conseil départemental et Wetlands international Afrique s’attèlerons à la recherche de financements pour des projets et programmes (développement de ressources) au profit de la conservation des écosystèmes et pour les communautés locales.