Rapport Annuel 2009 (Afrique)

Accueil » Publications » D'autres sujets » Rapport annuelle » Rapport Annuel 2009 (Afrique)

Nous avons décidé d’en faire une tradition pour partager avec vous les secrets et les angoisses des zones humides, pour vous inviter à nous rejoindre dans cette formidable aventure de conservation de la vie sur terre pour les générations futures. Nous avons le plaisir de vous présenter le rapport annuel 2009. We have chosen to make it a tradition to share with you the secrets and the problems of  wetlands and we invite you to join us in this great adventure of preserving life on Earth for future generations.  It is our pleasure to present to you the 2009 annual report.

Description:

Wetlands International est une organisation mondiale à but non lucratif engagée dans la conservation et la restauration des zones humides, leurs ressources et biodiversité pour les générations futures. Nous opérons à travers 19 bureaux régionaux, appuyés par le siège basé aux Pays Bas.

Wetlands International Afrique

Le bureau régional de Wetlands international Afrique est basé à Dakar, au Sénégal et soutient les projets et les bureaux sur l’ensemble du continent Globalement, Wetlands International travaille dans plus de 100 pays pour s’attaquer aux problèmes les plus pressants affectant les zones humides, en fournissant des outils et des informations pour contribuer à leur protection et à leur restauration. Nous essayons d’influencer les politiques, les conventions et traités concernant les zones humides, tels que la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et la Convention de Ramsar sur les zones humides, pour ainsi mettre l’accent sur la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides, en s’appuyant sur des analyses scientifiques dans les programmes de conservation nationaux et mondiaux.

Introduction

Il était une fois un jeune lamantin qui fit la connaissance, durant l’été, d’un jeune héron.

Ils s’entendirent rapidement, jouaient, gambadaient dans l’eau et finirent par tomber amoureux.

Ils passèrent tous les jours et tous les soirs de l’été ensemble jusqu’au

jour où le petit oiseau décida de s’envoler au loin, très loin.

Ils se firent alors la promesse de se retrouver dans cette même forêt

magnifique de mangrove, un jour tout aussi spécial.

Lorsque ce jour-là arriva, le lamantin alla au rendez-vous, mais ne put

trouver d’arbres de mangroves.

Alors il attendit, attendit, et attendit. Il nageait pendant des jours, des

semaines, des mois, sans répit aux alentours de la forêt mais le petit

héron tardait à revenir.

Nous souhaiterions donner à cette histoire une fin heureuse …

mais nous avons besoin de votre aide.