Saloum Saloum

2,4 milliards disponibles pour la conservation de la biodiversité le long de la côte ouest africaine

Home » Actualités » Protection et Rehabilitation des Ressources des Tourbieres » Atténuation & Adaptation au Changement Climatique » 2,4 milliards disponibles pour la conservation de la biodiversité le long de la côte ouest africaine
Actualités

Trois millions six soixante-dix mille euros (3 670 000 €) soit, près de deux milliards quatre cent sept millions trois cent soixante-deux mille cent quatre-vingt-dix francs CFA (2.407.362.190 F CFA) mis à la disposition des parties prenantes par le projet Gestion des forêts de Mangrove du Sénégal au Bénin, pour appuyer la conservation de la biodiversité le long de la côte ouest africaine.

En effet, dans le cadre de sa mise en œuvre, le projet du projet Gestion des forêts de Mangrove du Sénégal au Bénin- PAPBio-Mangroves, vient de lancer le mécanisme de subvention pour soutenir les initiatives locales de conservation de la biodiversité et d’utilisation durable des ressources naturelles au niveau de quatre paysages transfrontaliers, à savoir le « Grand Saloum » (Sénégal-Gambie), « Les Rivières du Sud » (Sénégal, Guinée Bissau, Guinée),  « Le Grand Mano » (Sierra Leone, Libéria), et « Le Mono Volta » (Bénin, Togo, Ghana).

Ces subventions ciblent spécifiquement les actions locales pour la conservation de la biodiversité, le suivi, le développement des ressources, la formation et la création de nouvelles aires protégées en vue de contribuer efficacement à la fois à la résilience des écosystèmes de mangroves et au bien-être social et économique des communautés.

Le portail internet mis en ligne à cet effet permettra aux candidats de soumettre leurs dossiers et  d’obtenir une subvention jusqu’à hauteur de 100%,  pour les projets dont le montant ne dépasse pas de 100 000 euros, au-dessus de 100 000 euros, un co-financement de 5% sera requis. La période de soumission des projets est du 20 novembre 2020 au 10 janvier 2021.

Les organisations intéressées sont invitées à se rendre sur la page www.subventions-mangroves.org  pour plus d’informations pour s’inscrire et déposer leur dossier.

En plus de ces subventions directes, le projet renforcera les parties prenantes dans la gestion des aires protégées et des sites de mangroves non protégés. L’objectif global est de relier les systèmes de gouvernance et de production aux structures de conservation des mangroves au niveau territorial.

Le projet « Gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin » – PAPBio C1-Mangroves vise à parvenir à une protection intégrée de la diversité et des écosystèmes fragiles de la mangrove dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest et à une meilleure résilience au changement climatique. Il est mis en œuvre par l’UICN en tant que demandeur principal, Wetlands international et le collectif 5 Deltas en tant que co-demandeurs, avec l’appui financier de l’union européenne.