Guinée-Bissau / Restauration des superficies dégradées de mangroves – 104.3 ha reboisés par Wetlands International pour conserver la biodiversité

Home » Actualités » Dynamiques Cotière et Deltaique » Conservation des Zones Humides côtières » Guinée-Bissau / Restauration des superficies dégradées de mangroves – 104.3 ha reboisés par Wetlands International pour conserver la biodiversité
Actualités

Wetlands International, le Bureau de Planification Côtière, l’Institut de la Biodiversité et des Aires Marines Protégées (IBAP) et les communautés riveraines du Parc Naturel des Mangroves de Cacheu (PNTC) ont procédé aux opérations de reboisement de mangroves en Guinée-Bissau entre Aout et Septembre 2016 pour la conservation de la biodiversité.

Au total, c’est une superficie de 104.33 ha de mangroves qui a été reboisée entre Août et Septembre 2016 en Guinée-Bissau dont 58.5 ha de régénération naturelle assistée par Wetlands International et ses partenaires le Bureau de Planification Côtière et l’Institut de la Biodiversité et des Aires Marines Protégées (IBAP) et les  communautés locales. Un total de 87.409 propagules a été planté. Cette campagne de reboisement entre dans le cadre du Projet de Conservation de la Biodiversité dans le Parc Naturel des Mangroves de Cacheu (PNTC) en Guinée-Bissau exécuté par Wetlands International et financé par la Fondation Turing.

Les opérations de reboisement se sont déroulées dans les sites d’intervention du projet comme Apilhol, Antotinha, Mata de Uco, Dapack et le Parc Naturel des Mangroves de Cacheu. Elles ont vu la participation de centaines de personnes.

Avant la campagne de reboisement, une sélection des sites a été faite et a permis de choisir 87.13 ha de rizières abandonnées.  Une session de formation à l’intention de 12 animateurs membres des villages bénéficiaires et des agents du parc, a été tenue.

Voici une vidéo du reboisement 2016: