Bird watching dans le Saloum Bird watching dans le Saloum

Quelles rélations entre la mangrove et les oiseaux : Les clubs mangrove du Saloum initiés au comptage des oiseaux d’eau

Home » Actualités » Saine Nature des Zones Humides » Census international des oiseaux d'eau » Quelles rélations entre la mangrove et les oiseaux : Les clubs mangrove du Saloum initiés au comptage des oiseaux d’eau
Actualités

Les élèves des clubs mangrove du Saloum et leurs enseignants, se souviendrons longtemps de cette première édition d’initiation au comptage…

Grâce à un partenariat noué entre la Direction des Parcs Nationaux du Sénégal (DPN), l’Aire Marine Protégée (AMP) de Bamboung et Wetlands international Afrique, des élèves membres des clubs mangrove de 4 villages du Delta de Saloum (Mbam, Foundiougne, Sokone et Dassilamé) et leurs enseignants ont participé à une session d’initiation au comptage des oiseaux d’eau, en marge du dénombrement international organisé le 15 janvier 2020 dans le delta du Saloum.

En effet, les hommes du Capitaine KANTE, conservateur de l’AMP de Bamboung ont animé d’une main de maître cette première session d’initiation. Ils ont d’abord expliqué l’importance des écosystèmes mangrove et du comptage des oiseaux d’eau le long de voies de migration, avant de répondre aux questions des « ornithologues en herbe » très enthousiastes de participer à cette rencontre. Par la suite le groupe a sillonné les bolongs de Toubacouta pour y faire un exercice pratique de comptage au cours duquel les élèves ont observé et compté différentes espèce d’oiseaux, dont des cormorans, des balbuzards pêcheurs, des courlis courlieu, des ibis sacrés, entre autre.

Bird watching dans le Saloum

Session pratique comptage des oiseaux, formation clubs mangrove Saloum, @Hama, Janv 2020

Cette partie pratique a été l’occasion de familiariser les enfants à l’utilisation des jumelles, des guides et des planches d’identification des oiseaux. Selon Madame Senghor, enseignante à l’école primaire Dianco Mané de Dassilamé « cette sortie pédagogique est la meilleure façon de connecter les élèves avec la nature et les oiseaux. Les élèves et même les enseignants ont mieux compris l’importance et l’organisation du comptage annuel des oiseaux d’eau ». Elle a fini en lançant un appel à l’endroit de Wetlands international Afrique et ses partenaires de continuer d’appuyer les écoles à travers ce genre d’activité pratiques de découverte de la nature.

« Je ne savais pas que le comptage des oiseaux est important et passionnant à ce point. Ce que j’ai appris aujourd’hui, me donne envie de devenir ornithologue et servir la cause des oiseaux à travers le monde. Je comprends mieux l’importance des oiseaux et de leur interrelation avec la mangrove qui nous entoure » s’était exprimée Arame WADE, élève du club mangrove de Foundiougne, devant les journalistes des radios communautaires de Sokone et de Niobanto venus couvrir l’évènement.

Mise en commun des données du comptage des oiseaux, formation clubs mangrove Saloum, @Hama, Janv 2020

Toujours devant les journalistes, Youssoupha SANE, coordonnateur du réseau de clubs mangrove, et enseignant à l’école Mbam 2, a renouvelé, au nom de ses collègues enseignant(e)s toute leur reconnaissance pour l’appui permanent de Wetlands International Afrique à travers ses projets « DIOE » et « MCA » dans la pérennisation des clubs mangroves du Delta de Saloum, avant de déclarer que « les clubs mangrove contribuent à promouvoir l’excellence dans nos écoles, car nous donnons la chance à ceux qui ont les meilleurs résultats scolaires à intégrer les clubs, c’est aussi un moyen de les récompenser ».

Avant les mots de clôture prononcé par le Colonel Ibrahima GUEYE, chef de la division zones humides à la DPN, les élèves et leurs enseignants se sont engagés à partager ce qu’ils ont appris avec leurs camarades d’école et de se préparer pour la célébration la journée des oiseaux migrateurs pour mieux marquer leur engagement à être des ambassadeurs des oiseaux et de la mangrove.

Formation sur le comptage des oiseaux

Participants, formation clubs mangrove Saloum, @Hama, Janv 2020

Cette formation a été rendu possible grâce à WLI qui a fourni le matériel d’observation à travers la campagne « Optics for Africa », aux projets DIOE et MCA de Wetlands international Afrique qui ont financé la session de formation, l’AMP de Bamboung qui a animé la formation et l’hôtel Keur Saloum qui a mis à notre disposition ses locaux.